© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Anahita Hekmat, Üres Terek (Espaces vides)

Communiqué de presse


Pour cette exposition, le CEAAC  a choisi de mettre l’accent sur son programme d’échanges avec Budapest, où ont été reçues Marta Caradec et Anahita Hekmat, respectivement en 2010 et 2011.

Les travaux menés par les artistes illustrent l’enrichissement sur le plan artistique et humain que représente une telle expérience. Ce sont en fin de compte leur vision de cette ville, qu’elles ont chacune explorée durant un mois, qu’elles nous offrent aujourd’hui dans cette exposition.


Anahita Hekmat, Üres Terek (Espaces vides) - résidence octobre 2011 à Budapest
Le titre hongrois qu’il a plu à la vidéaste Anahita Hekmat de donner à son exposition met l’accent sur un aspect spécifique de la ville de Budapest : les espaces vides. Budapest compte en effet de nombreux terrains vagues plus ou moins étendus, entre les immeubles : ce sont autant de traces historiques où rien n’a été « re-construit ».

Surprise par ce trait urbain Anahita hekmat l’a exploré dans son travail photographique et vidéo, montré aujourd’hui à l’Espace international.

Lors de sa résidence artistique à Budapest, Anahita Hekmat a tenu un blog : http://uresterek.wordpress.com


Anahita Hekmat : sa démarche

« Je développe un travail vidéo et installation sur le voyage, voyage en résonance avec la mémoire mythique dont sont chargés certains lieux et même parfois certains êtres. La question de l’espace est un aspect qui me préoccupe plus particulièrement en me permettant ainsi d’expérimenter des dispositifs qui m’ont amenée à explorer divers processus de collaboration avec d’autres artistes, à questionner la place du spectateur et la contextualisation des images produites.

Mes films révèlent un passage entre plusieurs mondes : du monde réel qu’ils traversent à des mondes plus oniriques parfois peuplés de présences plus ou moins réelles, voire fantasmatiques, en tout cas souvent en voie de transition dans un espace/temps différé où le mythe pénètre la réalité et où le temps fondamental se superpose au temps chronologique. »

Exposition du 20 janvier au 12 février 2012. Le CEAAC - Centre Européen d’Actions Artistiques contemporaines, 7 rue de l’Abreuvoir - 67000 Strasbourg. Tél.: +33 (0)3 88 25 69 70. Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 18h, sauf jours fériés. Entrée libre.

Archives expositions personnelles France

  Anahita Hekmat
  Ceaac, Strasbourg
  20.01 - 12.02.2012

Archives expositions personnelles (H-I-J)