Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


En parallèle à l’exposition Gobelins par Nature - Elode de la verdure (voir page Ministère de la Culture), la carte blanche à Éva Jospin dans le Salon carré propose un contre-point : il ne s’agit plus d’une œuvre décorative, mais d’une sculpture dont le matériau fragile est assimilable à de l’éphémère. La grande taille de l’œuvre (près de 7 mètres de long sur 3,50 m de haut), éclairée avec précision, met le spectateur en présence d’une forêt artificielle plus réelle que nature.










.
















 







Exposition du 9 avril 2013 au 19 janvier 2014. Galerie des Gobelins, Salon carré, 42 avenue des Gobelins - 75013 Paris. Tél.: +33 (0)1 44 08 53 49. Ouverture tous les jours sauf lundis et 1er mai de 11h à 18h.

  Carte blanche à Eva Jospin
  Galerie des Gobelins, Paris

  09.04.2013 - 19.01.2014

Carte blanche à Eva Jospin, Galerie des Gobelins, Paris

En utilisant un matériau commun, sans noblesse, l’artiste retourne  à l’art premier du sculpteur, celui de suggérer les formes par la constitution d’un haut-relief où les lignes de l’objet se détachent du support mais n’en sont pas séparées. On ne tourne pas autour, on y est spectateur, tenu à distance. On ne rentre pas dans la forêt, tant elle est dense, mais on reste captivé, prisonnier de l’intrication de ces formes.


Par l’usage d’un art « primitif », celui du haut-relief des tombes antiques, Éva Jospin exprime le sentiment le plus simple, celui de la peur ou du rêve, de l’espérance et de l’évasion. La simplicité du dispositif, mais doté d’une construction longue et minutieuse, ouvre les chemins de l’égarement.


Éva Jospin, Forêt. Photo: Raphaël Lugassy


Éva Jospin, Forêt. Photo: Raphaël Lugassy

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Archives expositions personnelles (H-I-J)