Archives expositions personnelles France

Extraits du dossier de presse


A la pratique de la combustion, Christian Jaccard  associe un « matériel » d’ordre rituel, primitif. La création par et dans le feu devient le passage obligé d’une transmutation de la matière dont le résultat est imprévisible et engendre une représentation plus ou moins abstraite. L’exposition à l’abbaye Saint-André, centre d’art de Meymac, sera une mise en perspective de son oeuvre des années 70 à aujourd’hui avec notamment une intervention in-situ.


Christian Jaccard appartient à la mouvance supports/surfaces. Libre de tout châssis, la toile est imprimée à l’aide de ce qu’il nomme des outils : objets naturels (plantes et insectes), papier, ruban, puis à partir de 1971, cordes, ficelles, noeuds. Ces outils remplacent le pinceau pour produire des traces sur la toile. Depuis les années 1990 Christian Jaccard poursuit ses investigations touchant une problématique du tableau à partir de choix fondamentaux qu’il fit dès la fin des années 1960.

Depuis 2000, Christian Jaccard travaille souvent à l’extérieur, dans des friches industrielles. La problématique du tableau s’émancipe, l’atelier est un laboratoire nomade et éphémère.


Artiste du processus de combustion, Christian Jaccard trouve son inspiration dans les symptômes, rêves et obsessions qu’il perçoit dans son environnement quotidien et auprès des différents corps de la nature. Du feu, noyau générateur d’énergie et de lumière aux noeuds et entrelacs de l’origine du temps, il développe la filiation de ces processus respectifs en confrontant l’évolution de leur matérialité et de leur entropie. La confection d’outils de mèches lentes combustibles altèrent les supports et calcinent leurs textures (métaux, bois, toiles, papiers…).


Agrégations, définition par Christian Jaccard


« Agrégations suppose des assemblages d’éléments hétérogènes qui s’associent par leurs énergies respectives, par des analogies au fil du temps, par des connivences entre des objets, des faits et leur applications.


Haut/bas, dessus/dessous, envers/endroit, recto/verso, contenant/contenu, plein/ vide, mince /épais, mat /brillant, opaque/transparent, clair/sombre, varié/uniforme, dur/mou, tendu/flottant, noble/rebuté ; quelle que soit la diversité des qualificatifs, le jeu des contraintes, jeu de contrastes vaut jeu de complémentarités.


Propriétés et caractéristiques des pigments et médiums ; chaud/froid, gras/maigre ; examen comparatif des supports, textures et matériaux, surfaces et volumes ; évaluation des facteurs temps et espace sont des moyens d’investigation qui instruisent les aléas du processus et les intrigues du contenu.


Les énergies, les causes et les conséquences de leur dynamique respective inventent des réalités singulières ou plurielles, troublantes et insolites qui s’agrègent et s’exhibent naturellement. Agréger les expressions et leurs nuances, agréger les différences qui supposent la confrontation de ressemblances sans exclure des identités; juxtaposer combustions et entrelacs comme agrégats afin que la problématique du tableau s’émancipe à l’instar de la diversité des matériaux et de leurs propriétés. »


































































 







Christian Jaccard, Tableau éphémère, 2012, détail, abbaye Saint-André centre d’art de Meymac. Photos courtoisie de l’artiste

  Christian Jaccard, Agrégations
  Abbaye Saint-André, Meymac
  08.07 - 14.10.2012

Les pistes artistiques de Christian Jaccard

Exposition du 8 juillet au 14 octobre 2012. Abbaye Saint-André – Centre d’art contemporain, place du Bûcher – 19250 Meymac. Tél. : +33 (0)5 55 95 23 30. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h. Du 18 septembre au 14 octobre : de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous.


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Christian Jaccard, Agrégations, Abbaye Saint-André, Meymac

Christian Jaccard, Tableau éphémère, 2012, détail, abbaye Saint-André centre d’art de Meymac.
Photos courtoisie de l’artiste

Christian Jaccard, Tableau éphémère, 2012, détail, abbaye Saint-André centre d’art de Meymac. Photos courtoisie de l’artiste

Archives expositions personnelles (H-I-J)