Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


Le feu, source de vie et de lumière, et l’entrelacs, principes de création et de relation des règnes du vivant, sont les deux « outils » constitutifs de la pratique artistique de Christian Jaccard dont l’enjeu est la représentation du temps. Ligaturant des objets et nouant des éléments de manière compulsive dès la fin des années 50, il expérimente différentes techniques et processus combinatoires pour mettre en oeuvre la trace ou l’empreinte comme marqueurs temporels et indices de pensées: Signa Mentis.









































.
















 







Depuis 1972 il explore dans une multitude de boîtes confectionnées et accumulées depuis plus de quatre décennies la relation de l’auteur à l’oeuvre et au « faire » symbolisant le flux du temps écoulé en complément et en interactivité avec ses autres travaux produits par les Combustions et le Concept Supranodal.


L’artiste compare l’ensemble rassemblé dans le musée de Picardie aux « collectes de tableaux anonymes oeuvrés par le dispositif de combustion ».


Proposer à un artiste contemporain d’investir le Grand Salon est maintenant devenu une habitude sinon une tradition au Musée de Picardie. Initiée par Sylvie Couderc et poursuivie par Sabine Cazenave cette forme de tension entre le décor Second Empire, son accrochage de tableaux d’histoire et la forme contemporaine de l’installation se poursuit à raison d’une ou deux par an.


Le commissaire choisit les artistes qu’il invite soit pour la connivence que leur travail peut entretenir avec les préoccupations du musée, soit justement dans une forme de contraste antagoniste entre la problématique contemporaine et celle d’un musée plus patrimonial. Ces installations dans le Grand Salon jouent donc du rapprochement ou de la rupture, c’est selon.


Les boîtes à outils de Christian Jaccard jouent davantage ici de l’écho avec les collections archéologiques. Une relation immédiate apparaît entre les outils mis en scène dans leur boîte, et l’outillage préhistorique exposé et aligné dans les vitrines au sous-sol du musée. L’emploi du terme « outil » pour qualifier d’un même mot deux phénomènes pourtant très distants dans leur intention souligne l’analogie formelle du travail performatif avec des matériaux frustres ouvrés dans un effort têtu qui force l’admiration dans les deux cas.


Christian Jaccard , Boîte bleue contenant 13 outils noués ligaturés,1972, cordelettes de chanvre,  lin, jute et sisal teints, (10 x 8,5 x 66 cm) Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © ADAGP Paris 2014

Christian Jaccard , Boîte bleue contenant 13 outils noués ligaturés,1972, cordelettes de chanvre, lin, jute et sisal teints, (10 x 8,5 x 66 cm) Paris, musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat © ADAGP Paris 2014

  Christian Jaccard, Signa Mentis

  Musée de Picardie, Amiens

  18.04 - 30.06.2014

Eva Jospin, Panorama à la Cour Carrée du Louvre, Paris

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 18 avril au 30 juin 2014. Musée de Picardie, 48 rue de la République - 80000 Amiens. Tél.: +33 (0)3 22 97 14 00. Ouverture mardi, vendredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h, mercredi de 10h à 18h, jeudi de 10h à 12h et de 14h à 21h, dimanche de 14h à 19h.

Archives expositions personnelles (H-I-J)