Communiqué de presse

Myriorama constitue la seconde exposition personnelle d'Estelle Hanania à la FAT Galerie.

Un Myriorama désigne un jeu destiné aux enfants datant du 19ème siècle. Il s'agissait d'un ensemble de cartes peintes qui pouvaient se combiner et s'agencer entre elles de façon aléatoire, créant ainsi des centaines de paysages et de narrations différentes. C'est dans une démarche de jeu et de liberté face à ses sujets qu'Estelle Hanania envisage son travail photographique, le titre Myriorama en est l'écho. A la notion rigide et parfois réductrice de "série photographique", Estelle Hanania propose une vision plus large et ouverte. Ce titre fait aussi référence aux sujets eux-mêmes qui portent en eux une théâtralité, une liberté et une intemporalité qui sont chers à la photographie.

Le travail photographique de cette artiste puise sa matière dans les cultures et traditions populaires, rituels païens, et autres célébrations ancestrales encore pratiquées de nos jours. Explorant les rapports entre homme et nature, elle suit les traces de cortège mi-humain mi-végétal. A travers son objectif, la photographe retranscrit l'aspect primitif et fondamental de ces cultes étranges.

Lors de cette exposition, Estelle Hanania a décidé de regrouper plusieurs ensembles de photographies réalisées entre 2008 et 2010. Parking Lot Hydra : dans la continuité de ses travaux menés sur les traditions populaires et rites païens démarré en 2007 avec la Suisse, puis l'Autriche, la photographe s'est rendue l'année dernière en Bulgarie. Elle a rencontré et photographié des groupes d'hommes costumés pour les rituels d'hiver, s'intéressant particulièrement aux costumes les plus organiques : amas de plumes et de poils provoquant des volumes où les visages disparaissent.

Les images frôlent l'abstraction. Se dressent de gigantesques personnages aux longs poils blancs et noirs faisant onduler dans une transe impressionnante leurs corps devenus de vraies sculptures trans-genres et inquiétantes. Tout aussi sauvages, des masques composés d'oiseaux entiers déploient leurs ailes, gigantesques assemblages organiques, semblent prendre leur envol.




 




© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Estelle Hanania, Myriorama

Exposition du 20 mai au 30 juin 2010. FAT GALERIE, 1 rue du Petit-Thouars - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 44 54 00 84. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.

Dondoro est le travail photographique issu de la collaboration entre la photographe et le célèbre marionnettiste japonais Hoichi Okamoto. Voir la page consacrée à Dondoro…



Estelle Hanania, Dondoro

Estelle Hanania, Dondoro

Archives expositions personnelles France

  Estelle Hanania, Myriorama
  Fat Galerie, Paris
 20.05 - 30.06.2010

Archives expositions personnelles (H-I-J)