Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (H-I-J)

  Françoise Jolivet,
  La Sève et la Cicatrice ou comment ruser avec la nature ?

  Musée Rodin, Meudon

  17.05 - 14.09.2014

Communiqué de presse


Poursuivant sa politique de développement, tant sur le volet culturel que sur le champ social, le musée Rodin à Meudon propose pour sa première exposition temporaire, le travail sur la nature de Françoise Jolivet, sculpteur, dessinatrice et, depuis quelque temps, vidéaste. Les oeuvres de Françoise Jolivet seront accueillies dans le nouvel espace de l’atelier des Antiques, où Rodin aimait exposer sa collection d’antiques.







































.
















 







Exposition du 17 mai au 14 septembre 2014. Musée Rodin, 19 avenue Auguste Rodin - 92190 Meudon. Tél.: +33 (0)1 41 14 35 00. Ouverture vendredi, samedi et dimanche de 13h à 18h.

Depuis son installation à la campagne, et depuis une quinzaine d’années, Françoise Jolivet a renoué avec une nature dont elle tente depuis de déchiffrer le langage. Le retour à l'enfance à travers le potiron des potagers de grands-mères s'accompagne d'un travail où la ruse avec les processus naturels permet de lutter contre la mort et la disparition inéluctables. Françoise Jolivet scarifie des potirons au cours de leur croissance et incise phrases et motifs de passementeries sur la surface de leur peau. En cicatrisant, cette dernière se boursoufle et crée un réseau de lignes fines ou épaisses qui font apparaître textes et dessins. De l'invisible au visible puis du visible à la disparition, tel est le processus naturel. Il est cependant interrompu par toute une série de ruses et de stratégies qui permettent de sauver ce qui est normalement condamné et métamorphose la modeste cucurbitacée en un objet non identifié, parfois d’apparence fort luxueuse, devenu cuir ou broderie de soie. Ces travaux ont été exposés au Potager du Roy à Versailles, au Parlement Européen à Strasbourg, au musée Victor Hugo de Villequier ou encore au musée Mallarmé (Valvins).


A côté de ces potirons scarifiés, déshydratés, tannés, seront présentés des dessins d'arbres écimés et ébranchés parfois, tracés à l'encre de Chine sur des pièces de lin, au tissage serré, de la série Chênes, saules et autres têtards. Comme le dit Françoise Jolivet : « Il y a une fleur qu’on appelle dans le langage populaire Désespoir du Peintre. Je dirais que le désespoir du sculpteur, ce sont les arbres ! Comment oser se mesurer à cette force, cette puissance, à cette évidence aussi et surtout ? Alors il faut biaiser, ne pas chercher à rivaliser, mais essayer d’en capter quelque chose et les prendre comme source inépuisable de stimulation. »


Françoise Jolivet expose du 12 au 27 avril à l’Abbatiale de Saint-Ouen de Rouen son dernier travail en cours, Gothique frémissant, une création vidéo monumentale en collaboration avec Roy Lekus, en marge de l’exposition Cathédrales du musée des Beaux- Arts de Rouen. Voir la page sur ArtCatalyse.


Le 14 juin à 15 heures, conférence de Colette Garraud sur l’oeuvre de Françoise Jolivet au Potager du Dauphin, 15 rue de Porto-Riche à Meudon.


© 2012 Françoise Jolivet

© 2012 Françoise Jolivet

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Françoise Jolivet, Musée-Rodin, Meudon